Salaire agent immobilier Luxembourg : combien gagne un agent immobilier en 2020 ?

Salaire agent immobilier Luxembourg : combien gagne un agent immobilier en 2020 ?

Au Grand-Duché, le marché immobilier bat son plein, une demande qui ne cesse pas, une offre qui ne suit pas, des prix qui grimpent.

Si ce contexte peut être angoissant pour les futurs acheteurs, ce ne sont pas les agents immobiliers au Luxembourg qui en pâtissent !

La profession d’agent immobilier au Luxembourg attire de plus en plus d’étrangers, séduits par un climat économique favorable. Le Luxembourg devient très prisé. 

Différence entre agent indépendant et agent salarié

Dans le secteur immobilier, de nombreux métiers existent, il n’est parfois pas aisé de s’y retrouver…
Quelles sont alors les différences entre un agent indépendant et un négociateur immobilier ?

Un agent immobilier indépendant a son propre business. Même s’il travaille sous la supervision de son « Broker » d’agence, cela ne change pas le fait qu’il ne travaille qu’en nom propre. Son business lui appartient et il a la liberté de le gérer comme il l’entend. RE/MAX, par exemple, lui offre des avantages comme ; un bureau à disposition, une adresse e-mail professionnelle, la gestion de la plupart des procédures administratives, des outils Marketing, un outil CRM, etc., mais RE/MAX n’est pas le propriétaire de son business. L’agent indépendant a donc la possibilité de faire évoluer son business à son rythme, aussi rapidement qu’il le souhaite, sans se soucier des entraves posées par un employeur.

Formation

Pour devenir indépendant, l’agent devra accomplir la formation pour l’accès aux professions de l’immobilier organisée par la House of Training, en collaboration avec la Chambre de Commerce du Luxembourg et la House of Entrepreneurship.

De nature surtout théorique, cette formation confère l’accès réglementé à la profession.

Le programme de cette formation comprend : la déontologie professionnelle, le mandat, la vente, l’enregistrement, le bail à loyer, la taxe sur la valeur ajoutée (TVA), la fiscalité, le passeport énergétique (Energiepass), les assurances, l’architecte, la vente d’immeubles à construire (VEFA) la lutte contre le blanchiment d’argent, l’aménagement du territoire et l’aménagement communal, le barême de commissions, la protection de l’environnement, l’évaluation immobilière et les spécificités des différentes professions de l’immobilier.

La formation est clôturée par une épreuve écrite dont la réussite est attestée au travers d’un certificat délivré par la Chambre de Commerce et le Ministère de l’Economie.

Plus d’informations sur : https://www.houseoftraining.lu/training/acces-reglemente-aux-professions-de-l-immobilier-1737.

Après avoir obtenu le certificat d’accès aux professions de l’immobilier, l’agent immobilier aura la faculté de faire une demande d’autorisation d’établissement sur la plateforme en ligne guichet.lu pour s’établir en tant qu’indépendant. Très important également ; il pourra demander un numéro de TVA pour facturer ses services.

Plus d’informations sur : https://guichet.public.lu/fr/entreprises/creation-developpement/autorisation-etablissement/commerce/immobilier.html#bloub-7.

Côté salaire ça donne quoi ?

Lorsqu’il s’agit de faire un gain sur la vente d’un bien, l’agent immobilier indépendant s’en sort toujours gagnant.

Pour illustrer ce fait, prenons l’exemple d’un bien vendu à 350.000 €. Généralement, 3 % de ce prix de vente, ce qui correspond à 10.500 €, revient à l’agence et à l’agent. L’agent salarié a, certes, l’avantage de recevoir, dans la plupart des cas, le salaire minimum tous les mois, mais il ne reçoit qu’une faible part de commission, s’élevant généralement à 5 % lorsqu’il réalise une vente. C’est-à-dire qu’il reçoit 10.500 * 0.05 = 525 € pour cette vente. S’il réalise une vente par mois il aura donc un salaire d’environ 2.550 €. S’il réalise deux ventes par mois, il aura un salaire d’environ 3.050 €. Et ainsi de suite.

Si on prend l’exemple d’un agent immobilier indépendant, le procédé est très différent. Certes, l’agent immobilier indépendant ne reçoit pas de salaire fixe de la part de l’agence tous les mois, mais il a la possibilité de faire des gains beaucoup plus élevés qui correspondent à la hauteur de ses efforts. Prenons l’exemple du bien vendu à 350.000 €. Généralement, comme dans le cas précédent, 3 % reviennent à l’agence, ce qui équivaut à 10.500 €. Néanmoins, dans ce cas, l’agent RE/MAX reçoit 48 % de commission de ces 3 %, c’est-à-dire 10.500 * 0.48 = 5040 €. Si l’agent réalise deux ventes par mois il recevra donc environ 10.080 €. Et ainsi de suite.

Veuillez noter qu’ici nous utilisons l’exemple d’un bien vendu à un prix considéré relativement bas, vu les tendances actuelles au Luxembourg, et que l’agent RE/MAX peut demander à recevoir une commission allant jusqu’à 80 %.

En moyenne, les commissions varient entre 3 à 8% du prix de la vente du bien.

Tâches de l’agent immobilier

On peut diviser les tâches de l’agent immobilier en quatre activités :

  • La prospection : la majeure partie de son temps de travail est destinée à partir en quête de nouveaux biens avant que la concurrence ne s’en empare. Tous les canaux sont utilisés pour repérer des maisons et des appartements à mettre sur le marché : prospection sur le terrain, annonces de journaux, Internet…
  • L’estimation : le négociateur doit visiter et estimer la valeur de chaque bien qu’il visite. Sa connaissance du marché, son expertise et son expérience lui permettent d’évaluer le bien de manière aussi juste que possible tout convainquant le propriétaire.
  • La promotion : une fois un bien sur le marché, il faut susciter l’intérêt en le mettant en avant par tous les canaux possibles, mais également le proposer à des clients qui pourraient être intéressés. L’agent doit assurer les visites du bien et fournir toutes les informations nécessaires aux prospects.
  • La transaction : une fois l’accord conclu entre les parties, le négociateur doit étudier le dossier et accompagner les clients jusqu’à la signature du compromis de vente.

Quel est le salaire d’un agent immobilier au Luxembourg ?

Le marché de l’immobilier au Luxembourg est en pleine expansion, le prix moyen au mètre carré atteint les 5 400€ en octobre 2018. Les agents immobiliers y voient alors un véritable eldorado ! C’est le seul pays européen où une situation de pénurie de logement est constatée, entraînant une demande supérieure à l’offre.

Par rapport au salaire français, un agent immobilier au Luxembourg touche jusqu’à 28% de plus que son homologue de l’hexagone.
En effet, il touche en moyenne 72 200€ annuellement et jusqu’à 90 900€ annuellement en fin de carrière.

Les prévisions pour les années à venir sont d’ailleurs exponentielles. En 2024, ce salaire moyen atteindrait les 83 700€*, soit un gain de 16% en l’espace de cinq ans.

L’avenir de ce métier au Luxembourg est très viable, notamment porté par différents projets immobiliers à travers le pays qui attirent des investisseurs de toute l’Europe.

Le marché immobilier luxembourgeois n’a donc pas encore atteint son apogée et promet son lot d’opportunités pour les agents immobiliers indépendants qui souhaitent s’établir dans ce pays.

Et si vous pouviez avoir des revenus illimités ?

La règle est simple, comme vu auparavant, pour chaque bien vendu, vous touchez une commission, ainsi, plus vous vendez de biens, plus vos commissions seront élevées. Sur un marché comme le Luxembourg où l’immobilier bat son plein, vendre un bien peut se faire rapidement car la demande y est abondante.

Contrairement à un salaire fixe, les commissions sont aléatoires chaque mois en fonction des ventes que vous réaliserez. Il n’y a alors aucune limite, votre seule limite, c’est vous-même.

La concurrence étant forte sur ce marché, en tant qu’agent immobilier, vous devrez tirer votre épingle du jeu afin de développer un solide réseau pour multiplier vos ventes et, en conséquence, vos commissions. Le réseau RE/MAX vous aidera à atteindre vos buts.

Le marché immobilier luxembourgeois est source de nombreuses opportunités pour un agent immobilier. La forte demande favorise les ventes rapides mais il faut garder à l’esprit que les biens mis sur le marché se font rares et la concurrence est rude. Pour se démarquer, un travail rigoureux et conséquent est nécessaire pour vous faire une place et multiplier vos commissions !